Novembre/Décembre 2021

Samedi 18 décembre 2021 – Dans le salvagnacois (81)

  • Le salvagnacois : rando type de ce que nous nommons "plaines et vallons".
  • A Salvagnac subsistent les tours de l'ancien château construit au XIV ème siècle. Le village est
    construit sur une crête et à partir de là se succèdent côtes et pentes d'où nous avons de belles
    vues sur la campagne et au loin la ligne des Pyrénées. 
  • Parties goudronnées et chemins (bien boueux par endroits) nous mènent au hameau de Villette où dos au soleil et face à l'église nous prenons notre repas. Le chemin se poursuit jusqu'à Salvagnac. Pas de sites remarquables du patrimoine mais une campagne vallonnée sous un beau soleil hivernal.
  • Il n'est pas conseillé de faire cette rando par temps chaud (peu de zones ombragées). 
  • Nous étions 11 participants, avons parcouru 19.5 km pour un dénivelé de 450m.

Annie 

Jeudi 16 décembre 2021 - Randonnée Raquettes Pic Estibat

  • Profitant d’une abondante chute de neige récente, nous avons pris la route du col de Port. Nous sommes 10 à chausser les raquettes au pied du pic d’Estibat qui nécessite de reprendre son souffle dans la montée pentue. Un beau soleil permet d’apprécier les sommets environnants jusqu’au repérable Valier. Plus prés, le pic des Trois seigneurs et le
    raide pic de la Journalade.
  • Au pic d’Estibat (1663m), le vent et le redoux ont balayé la neige pour laisser place à l’herbe…. nécessitant de quitter les raquettes jusqu’au sommet des Griets légèrement plus bas. D’importantes plaques de neige glissent, témoignant d’un sol peu refroidi avant l’arrivée de ces chutes importantes.
  • Une halte à ce sommet pour le pique-nique, ceci nous permet d’apprécier le point de vue sans le moindre souffle de vent. Après une courte sieste pour certains, nous repartons en direction de la forêt pour réaliser la boucle.
  • Décision de ne pas suivre la trace de « Rando Marche » prévoyant le retour à travers la forêt mais de descendre vers le joli cirque qui entoure la cabane d’Estibat où nous ferons une courte halte. Poursuite en remontant légèrement plutôt que se rapprocher de la route. Cette partie en dévers est un peu inconfortable mais nous profitons toujours du soleil.
  • Retour vers le parking après avoir gravi environ 620m (les données Gps discordent…) et 7km. Ce fut une courte rando ponctuée par un pot au bar du col, content d’avoir des clients en semaine.

Daniel LABORDE

Dimanche 28 novembre 2021 – Lacapelle-Livron (82)

  • Cette rando avait été annulée 3 fois (pour cause de confinement) et tant pis si les conditions météo n'étaient pas optimales: ce n'étaient que quelques flocons de neige qui nous étaient promis...
  • Depuis le parking de la Cascade Pétrifiante de St Pierre de Livron, nous nous dirigeons vers le village de St Peyronis qui abrite une église du XIIème siècle. Puis nous rejoignons le GRP et cheminons tantôt à travers bois, tantôt dans la campagne pour rejoindre la falaise où se trouvent les villages de Loze, Lacapelle-Livron et St Pierre de Livron : ces villages sont typiques du Quercy et témoignent d'un passé historique riche. 
  • Ce pourrait être un "sentier du patrimoine" qui nous a fait découvrir des chapelles, des lavoirs, des pigeonniers, des moulins (à eau) : toutes ces constructions en pierre du pays.
  • Une de ces randonnées comme je les aime : un peu sportive (19km pour 500m de dénivelé) avec des découvertes du patrimoine.
  • Nous étions 18 participants et même si nous avons eu quelques flocons et un peu froid nous avons profité d'un moment agréable.

Annie .

Samedi 20 novembre 2021 – Bazian  (32320)

  • Nous sommes 9 à participer à cette rando à Bazian, dans le Gers. Il faut gratter la glace sur les pare-brises, au départ de Léguevin. Arrivée à Bazian à 9h30, il y fait 1°.
  • Bazian est un très petit village, sur un éperon rocheux, modèle de Castelnau, avec son château, le reste de ses remparts, ses vieilles maisons, dont certaines très anciennes à colombages, et ses ruelles étroites engazonnées. Et autour, des fermes, dans un paysage très vallonné.
  • Nous démarrons à 9h45, en passant sous les remparts du château. Nous franchissons la Mouliaque, jusqu’à une route que nous prenons à droite. Nous traversons la D174, et faisons un demi-cercle, de nord-est à sud-ouest, par des chemins, retraversons à nouveau la D174, direction sud, jusqu’au lieu-dit Perpignan.
  • Nous sommes maintenant à l’ouest de Bazian et continuons plein sud, par une petite route, sur 2km, sur une ligne de crête. En face de nous , les Pyrénées, enneigées.
  • Puis nous quittons la route pour emprunter à gauche un chemin forestier, entouré de résineux, direction est. Nous poursuivons 1,8km, en descente, jusqu’à une petite route que nous prenons à droite sur 100m, et nous empruntons à gauche un chemin. Nous retraversons à nouveau la Mouliaque. Un peu plus loin, un talus, tourné vers le soleil, nous accueille pour la pause déjeuner.
  • Après une heure de repos, nous reprenons la direction est, par un raidillon, que nous aurions dû faire avant déjeuner. Des chevaux et un alpaga nous regardent passer.
  • Puis nous descendons progressivement vers Riguepeu, où nous prenons la direction nord puis nord-ouest, en alternant montées et descentes, en sous-bois.
  • Enfin, nous prenons un chemin ouest, puis sud et pour finir nord, qui nous ramène à Bazian. En vue de Bazian, nous arrivons face au château, éclairé par le soleil.
  • Tout au long de la journée, nous avons admiré des paysages très vallonnés, avec les belles couleurs de l’automne, et les Pyrénées en arrière plan, le soleil nous réchauffant progressivement, malgré quelques passages nuageux. Rando agréable, alternant petites routes très peu fréquentées, et chemins en sous-bois. 
  • Avant de reprendre la route, nous faisons le tour de ce très petit Castelnau.
  • Nous avons parcouru 17,5 km, pour 300m de dénivelée. Sur le chemin du retour nous nous arrêtons à Gimont pour partager un pot.

Michel


Jeudi 18 novembre 2021 – Une boucle entre Giscaro et Gimont (32)

  • 27 au départ à Giscaro pour cette randonnée;ce qui constitue un très bon chiffre pour un jeudi.
  • La météo si grise ces jours derniers nous laisse espérer une journée plus lumineuse et peu après le départ cela se vérifie avec l'apparition du soleil. Au terme de la première montée, nous pouvons distinguer dans le lointain les Pyrénées et notamment la bosse caractéristique du Pic du Midi de Bigorre.
  • Au passage, nous constatons que les travaux de la déviation de Gimont sont cette fois bien avancés : encore un peu de grillage, des glissières et de la peinture blanche et la difficile traversée de Gimont ne sera bientôt plus qu'un souvenir. 
    Nous, nous aurons le souvenir de la halle vers laquelle nous faisons un petit détour.
  • Nous longeons la Gimone, traversons la voie ferrée vers Auch et rejoignons la chapelle St Jean où nous sortons nos RTS. Un malheureux nuage immobile nous cache à cet instant le soleil et la pause méridienne ne durera pas longtemps. 
    Par quelques petits chemins nous retournons vers le point de départ sous le soleil revenu en longeant notamment un grand lac collinaire.
  • 18 km, 200 m de dénivelé, une belle partie de campagne dans un environnement vallonné et quasiment exempt de boue, nous sommes rentrés bien propres.

Guy

Dimanche 21 novembre 2021 – Sur les hauteurs d'Aspet (31)

  • Une gastro déclarée dans la nuit précédente a imposé un changement d'animateur pour cette randonnée de moyenne montagne, Léguevin Randos possède des ressources !!!
  • Regroupement à 16 sur le petit parking d'Aspet, juste en-dessous des premières difficultés. Après avoir reconnu le Cagire qui a mis son bonnet blanc, nous avons en ligne de mire la chapelle de Miègecoste (que nous allons avoir la chance de visiter, une porte restée ouverte nous permettant de satisfaire notre curiosité). Nous pouvons ainsi placer notre randonnée sous la protection de la Vierge noire, la météo ne nous ayant pas complètement promis une absence de pluie !!! 
  • Nous apercevons également depuis le parking les ruines de la tour de l'ancien château, dite Tour du Chucdou,en alignement presque parfait au-dessus de la chapelle. Nous atteindrons cette ruine après une belle « grimpette » qui a le mérite de nous mettre en température !
  • S'ensuit une succession d'agréables chemins en forêt, il manque juste le soleil pour magnifier les couleurs d'automne encore bien présentes. Un obstacle se présente bientôt en travers de notre chemin : un gros arbre. Le temps de trouver un itinéraire de contournement, la majeure partie du groupe a fait preuve d'une grande agilité en enfourchant l'obstacle ! Le sol est un peu gras par endroits, mais pas au point d'abîmer certaines chaussures neuves, assorties s'il vous plaît à la tenue !
  • Nous ne réussirons pas à perdre notre photographe, bien qu'une petite bifurcation aurait pu l'induire en erreur...
    La halte méridienne sera prise sous des sapins, au sec sur un tapis d'aiguilles, juste avant une petite descente, toujours facile après le repas. 
  • L'itinéraire était prévu nous offrir un peu plus loin un magnifique point de vue sur le Cagire : malheureusement non seulement le bonnet blanc avait disparu, mais le plafond de nuages en cachait plus de la moitié, aucune réclamation n'était permise, les promesses n'engageant bien sûr que ceux qui y croient...
  • Pour ne pas être en reste, un 2ème arbre nous attendait en travers du chemin, mais avec l'expérience du matin il a pu être franchi sans encombre !
  • Et nous terminerons cette agréable sortie sous un ciel devenu soudain bien plus sympathique avec un grand coin de bleu du côté de la plaine, ce qui clôt une « très belle journée peuplée de sourires mais aussi de feuilles, de surprises, d'embûches et de superbes tableaux automnaux » comme l'ont écrit 2 randonneurs. 
    16 km et 550 m de dénivelé, et le pot à l'arrivée.
Guy
photos de Daniel 


Samedi 6 novembre 2021 – Flottes (46)

  • Depuis le parking de l'église, le tracé est physique avec de longues montées et descentes : il emprunte les traces du Trail des Combes ! 
  • Nous découvrons des paysages variés de bois, de vignes, de prairies et croisons des vieux lavoirs au fond des combes (pensée émue pour les femmes qui y faisaient leurs lessives), des cazelles, certaines en très bon état, des domaines viticoles...
  • Nous étions 19 participants sous un beau soleil automnal et des températures fraîches. Nous avons parcouru 17 km pour un dénivelé cumulé de 560 m.

Jean-Marie 

Jeudi 4 novembre 2021 – Bédeille (09)

  • 14 participants pour cette randonnée de 17 km et 640 m de dénivelé au départ de Bédeille dans l'Ariège.
  • La fraîcheur automnale nous attend à notre arrivée à Bédeille mais au bout de quelque temps, nous commençons à ranger les vestes dans les sacs à dos.
  • Un véritable parcours de montagnes russes sur des chemins tapissés de feuilles de châtaignier jusqu'au village de Bagert et la pause pique-nique. Les montagnes enneigées que nous avions vues tout au long de notre trajet en voiture sont maintenant dissimulées par de gros nuages. Dommage, car par temps clair le panorama du lieu de pique-nique à côté de l'église est époustouflant. 
  • L'après-midi nous continuons notre périple avec encore des montées et des descentes pour revenir à l'église de Bédeille, notre point de départ. Pot de l'amitié à Cazères pour clôturer cette belle balade automnale.

Penny
Merci Daniel La et Daniel Lou pour les photos.