Mars 2021

Samedi 27 mars 2021 - Rando Cévenne de Béars (46)

  • Au départ de ce hameau blotti dans une boucle du Lot, nous étions 20 randonneurs sous un beau soleil printanier.
  • Nous arrivons assez vite sur le plateau calcaire au milieu des buis encore meurtris et d’une végétation qui bourgeonne. C’est une succession de petits sentiers la plupart sous bois qui font remarquer que cet itinéraire peut constituer une rando « 4 saisons » !
  • Les petits mas et combes se succèdent donnant une allure variée à la sortie au milieu des
    houx et des premières fleurs. Avant d’arriver à la combe de la Roumegouze, une descente prononcée, heureusement sur terrain sec. Nous longeons des haies de buis encombrés de très nombreux lichens
    avant de remonter à nouveau.
  • Descente vers le bord du Lot que nous longeons sur 1 km avant de rejoindre le hameau de Pasturat où dans un champ fleuri de pissenlits nous posons le sac pour la pause casse-croûte et courte sieste. La cueillette de fleurs de pissenlits promet une gelée de qualité !
  • De là, nous sommes près du Lot et de hautes falaises dans lesquelles nous apercevons des cavités autrefois habitées. Nous reprenons à nouveau de la hauteur pour profiter de la vue plongeante sur les
    courbes du Lot. Une gariotte restaurée nous permet une nouvelle halte avec photo souvenir.
  • Retour au parking dans le hameau après 17,5 km et 600m de dénivelé. Les plus courageux montent vers les ruines du château de Béars pour apercevoir le village de Vers.

Christophe et Alain m’ont accompagné dans l’animation de cette rando.
Michel et Alain ont réalisé les belles photos.
Daniel

Samedi 20 mars 2021 - Le Tour de Cambounès (81260)

  • Nous étions 10 sur place au lieu de rendez-vous, sur le parking de la salle des fêtes de Cambounès, dès 8 h 45. Temps couvert et brumeux avec une température tout juste négative, qui nécessite de s’emmitoufler un peu au départ. Nous sommes à 400 m d’altitude. Le périple du jour est constitué par une boucle en 8 de 17 km avec 530 m de dénivelé positif. 
  • Après avoir traversé le village, nous abordons la montée vers la ferme du Pioch, en direction du sud. Nous rejoignons ensuite le GR36 qui emprunte une piste forestière remontant la vallée du ruisseau du Vernet. Puis nous quittons cette piste pour gravir les pentes assez raides en direction de Sigourre. Nous y trouvons une fine pellicule de neige sur ce versant orienté au nord, occupé par une hêtraie magnifique.
  • Nous redescendons ensuite pour retrouver le GR36, que nous suivons jusqu’au lieu-dit « Prataillé », point culminant à 650 m d’altitude pour notre randonnée du jour. Nous bifurquons alors vers le nord pour rejoindre le hameau de Combelirou, siège d’une ferme d’élevage d’ovins relativement conséquente. 
  • Nous poursuivons notre descente en direction du bourg de Cambounès tout en ayant une vue panoramique sur la vallée de la Durenque et sur l’autre versant, avec une vue plongeante sur la carrière de graviers et plus en arrière-plan le hameau de Fontbelle, lieu de notre pause casse-croûte.
  • Nous passons à proximité immédiate de nos véhicules avant de prendre à nouveau le GR36 mais dans l’autre sens. Nous traversons le hameau de Lingonié, avant d’aborder la montée vers Fontbelle par le GR.
  • Nous rejoignons le parvis de l’église de Fontbelle vers 13h15 et le moment est venu de faire la pause prévue, qui plus est sous le soleil qui vient de faire son apparition. Au moment de repartir une des gardiennes locales de l’église nous permet d’en découvrir les richesses, suite à une récente rénovation de son intérieur.
  • Nous poursuivons ensuite notre route vers les hauteurs de Fontbelle au Camp de la Roque, en ayant au passage une belle vue sur Saint-Salvy-de-la-Balme (proche du Chaos de la Balme objet de la randonnée de samedi dernier).
  • Nous progressons vers le « Camp de la Plano » pour rejoindre un chemin balisé local « Lo camin traversut » pour redescendre vers Cambounès, à travers les près dédiés à l’élevage ovin. Nous arrivons sur le haut de la carrière que nous longeons pour rejoindre notre point de départ, vers 15h30.
  • C’est le moment du retour au bercail, avec une pause léguevinoise pour prendre le verre de l’amitié en plein air et en respectant bien entendu la distanciation sociale d’usage tout comme les gestes barrières !

Alain

(Illustrations photographiques d’Alain, Jean-Marie & Michel)

Jeudi 18 mars 2021 - Bourg d'Oueil

  • Rando Moyenne Montagne « Boucle de Bourg-d’Oueil » animé par Christophe (14km avec un dénivelé de 650m).
  • Les prévisions Météo n’étaient pas favorables au début de la semaine (froid; chute de neige et rafales de vent). Finalement,  les conditions météo ont évoluées favorablement et les 8 personnes présentes n’ont pas regretté d’être venues.
  • Montée progressive par les pistes forestières jusqu’aux crêtes (petit Lac de La Paloumère, Port de Balès), quelques passages dans la neige . Halte bienvenue au « refuge du Mont Né » pour le pique-nique. 
  • Juste après le Port  de Pierrefitte à 1855m avec son cromlech mégalithe (de l’époque celtique ?), redescente directe vers Bourg d’Oueil en évitant la corniche enneigée.
Christophe

Samedi 13 mars 2021 – Le chaos de la Balme à Boissezon (81)

  • Boissezon(81) petite commune située dans le parc du Haut Languedoc  a été le point de départ denotre randonnée. 
  • Nous démarrons tout de suite par une rue très pentue pour emprunter un chemin en sous-bois. Bientôt une surprise nous attend : le pont qui enjambait la Durancuse s'est effondré lors des dernières crues. Nous nous déchaussons pour traverser le petit torrent (l'eau n'est pas chaude!) .
  • Nous atteignons une ligne de crête qui nous permet de profiter de la vue sur ce paysage vallonné. Enfin c'est le Chaos de la Balme, gigantesque rivière de rochers où se trouvent le chapeau de Napoléon et d'autres rochers insolites. Une légende y est attachée.
  • Une longue montée sur laquelle nous rencontrons des sources et des hameaux en ruine nous amène sur le plateau au hameau du Griffoulas. Il est enfin temps de déjeuner face à des prairies où paissent des troupeaux de moutons. 
  • Les 6 derniers kilomètres se poursuivent en légère descente jusqu'au village. Une dernière vue sur l'église de Boissezon perchée sur un rocher et sur l'usine textile désaffectée. 
  • Le soleil est apparu en fin de matinée et nous a permis de profiter de ces beaux paysages. 24 personnes étaient présentes pour 16.5 km et environ 600 m de dénivelé.
  • Annie

Jeudi 4 mars 2021 – Montgaillard (82)

  • Cette rando au départ de Montgaillard (82120) est la combinaison de 2 circuits : celui des lacs et celui des potiers.
  • Au départ du village nous cheminons dans cette campagne vallonnée et verdissante et nous rencontrons des petits lacs collinaires construits pour l'irrigation et la pêche. Le plus grand est celui de la Chêneraie : son exposition ensoleillée nous a permis d'y prendre notre repas.
  • Nous avons pu voir également deux anciens fours de potier presque à l'état de ruines. Montgaillard a été le 2ème centre des potiers après Auvillar et comptait une quarantaine de personnes qui vivaient de cet artisanat il y a un siècle et demi. Ils fabriquaient principalement des oules (récipients culinaires).
  • Nous avons pu apprécier ce paysage de début de printemps où de nombreux arbustes étaient en fleurs.
  • Au total 25 personnes ont marché 18 km pour un dénivelé de 450m
Annie
Photos: Alain M, Philippe C et Jean-Marie B