Mai 2022

Samedi 28 mai 2022 – Lac Bleu et pic de Bizourtère

  • Découverte pour certains, nième randonnée pour d'autres au départ du Chiroulet au bout de la splendide vallée de Lesponne. Nous étions 9 montagnards au départ de cette randonnée avec une météo au beau fixe.
  • Une montée régulière qui n'est pas sans rapeller celle pour monter au port de Vénasque, nous amène aisément au lac bleu qui porte vraiment bien son nom, et où surprise Ronan parti la veille nous attendait. Il ne remontera pas au pic de Bizourtère avec nous ...il y avait bivouaqué la nuit précédente.
  • Après cette petite pose nous entamons la montée au col de Bareilles nettement plus pentue, mais finalement pas si difficile grace à la présence au long névé qui restait dans la combe menant au col.
  • Arrivée au col de Barielle (2238m) superbe vue sur le lac , le pic de midi de Bigorre et la chaine des Pyrénees. Nous continuons jusqu'au pic de Bizourtère (2311m) une centaine de mètres plus haut où nous nous installerons pour le pique-nique.
  • Pendant cette pose déjeuner, nous pourrons observer outre les sonptueux paysages qui nous entourrent, un phenomène de halo solaire, engendré par un effet combiné ou séparé de la réflexion et de la réfraction de la lumière solaire sur des cristaux de glace en suspension dans l'atmosphère (voir photos).
  • Après une courte sieste pour certains, nous entamons la descente vers le lac d'Ourrec, un lac vert en forme de coeur, très joli. Début de descente très raide mais ensuite le sentier dans les prairies où courrent de multiples ruisseaux était un bonheur pour les yeux.
  • Nous quittons le lac d'Ourrec, après une pause cryogenique pour délasser les pieds, et entamons la descente finale jusqu'à notre point de départ en traversant une magnifique fôret le long de l'Adour de Lesponne en passant par "le pich d'Ouscouaou" (superbe cascade !).
  • Après 16,5km et 1250m de D+ nous nous retrouvons à l'auberge du Chiroulet pour un pot bien mérité. Merci à tous pour cette suberbe journée.
 Marc

Dimanche 22 mai 2022 – Inauguration des 3 sentiers de randonnée de Léguevin

  • Ci-dessous l'article qui devrait relater dans La Dépêche notre petite manifestation.
    A l'issue de celle-ci, compte tenu de la température ambiante particulièrement élevée, les participants sont partis effectuer un petit circuit de 2,5 km jusqu'à la double haie des prunelliers. A leur retour un petit rafraîchissement était prévu qui a permis de passer ensemble un bon moment sous les arbres au bord du Courbet près du lac de la Mouline.
3 nouveaux sentiers de randonnée ont été récemment inaugurés par le Maire de Léguevin à l'occasion d'une petite cérémonie qui s'est tenue au bord du lac de la Mouline en présence d'une forte délégation de Léguevin Randos, de l'adjointe à l'environnement et du conseiller aux espaces verts.
Ces sentiers vont permettre aux léguevinois de parcourir les différents territoires de la commune à la fois très urbaine par ses quartiers et sa proximité avec la métropole toulousaine mais aussi très proche de la nature avec de nombreux espaces agricoles encore exploités, le voisinage immédiat de la forêt de Bouconne et de beaux espaces naturels : les sentiers permettent notamment d'observer la faune, la flore et la biodiversité dans la double haie des pruneliers, la coulée verte du Courbet, les lacs de la Mouline et des Pétitis.
Une signalétique spécifique a été posée par les services techniques de la ville, avec un panneau d'information près du lac de la Mouline et de nombreux poteaux porteurs d'indication de direction : les plaques et les flèches sont de couleur différentes selon la longueur des circuits (vertes pour le circuit long de 4,5km, jaune pour le circuit moyen de 7,5 km et rouge pour le grand circuit de 11km). 
La signalétique permet de parcourir les sentiers dans un sens ou dans l'autre et de les emprunter au départ de n'importe quel point de leur parcours sans avoir à partir d'un point de départ obligatoire. Comme ce sont tous les 3 des circuits, le retour au point de départ est systématiquement assuré.
Ces 3 sentiers vont permettre de pratiquer la randonnée sur le territoire communal, seul ou en groupe, une activité physique particulièrement recommandée par les médecins dans le cadre du maintien de la santé, activité pratiquée sans esprit de compétition mais favorisant le lien social car tout en marchant les conversations peuvent continuer.
 
Guy

Samedi 14 mai 2022 – Lég'Ô'Trail

  • Beaucoup de participants pour ce premier  "Lég'Ô'Trail" organisé par la Mairie de Léguevin le samedi 14 mai dans le cadre de La Fête du Sport (voir la vidéo de la Mairie ci dessous)  
  • Plus de 400 participants: environ 200 sur la course de 10km, 100 sur la course de 6km,100 sur la marche de 6km et beaucoup d'enfants pour une belle journée chaude, ensoleillée et sympathique !
Christophe

  • Matinée également chaude pour les 20 bénévoles de Léguevin Randos volontaires comme "signaleurs" pour gérer le passage des coureurs aux carrefours !  Merci à eux.


Dimanche 15 mai 2022 – Fête du Sport de Léguevin









Dimanche 15 mai 2022, tenue du stand Léguevin Randos durant la Fête du Sport au stade des Pins Verts.

Mardi et mercredi 17/18 mai 2022 – Balade en Rouergue

  • Sortie tant attendue dans le Rouergue.
    • Nous sommes 14 à partir pour le Rougier, zone de grès et d’argile rouge ayant des paysages lunaires avec des gorges et canyons. Au cours de notre randonnée, nous pouvons apercevoir le château de Montaigut, sur un éperon rocheux. A midi nous rejoignons les voitures au village de Briols où nous avons pu nous restaurer à l’ombre sur les bancs de la commune. Avec une chaleur torride, l‘après midi nous montons au village de Jissac en voiture.
    • Pour un départ vers la chapelle Saint Jacques pour une vue à 360°.
    • Nous descendons dans les gorges du Rougier, c’était vraiment très désertique et sans ombre. Heureusement nous attendait à notre gîte d’immenses platanes avec tables et bancs extérieurs pour nous rafraîchir.
    • Après une bonne douche, un petit punch bien mérité était servi avant le repas avec nos hôtes (aligot et saucisse).
  • Le lendemain direction Sylvanes, grand site d’Occitanie (fondé en 1136).
    • Devant nous se dresse l’abbaye cistercienne.
    • C’est au pied de celle-ci que nous démarrons notre randonnée en sous-bois très appréciable. Une fois en haut nous apercevons au loin la chapelle Saint Jacques, le clocher de Camares et des collines tout autour de nous ainsi que leur verdure.
    • A moitié de la descente nous tombons sur une église orthodoxe.
    • Après la sieste (pour certains) nous la visitons avec un guide qui nous explique son implantation et les diverses chapelles qui la composent ainsi que tous ses iconographes.
    • Encore une petite heure de descente dans les bois et nous rejoignions Sylvanes afin de prendre le pot de l’amitié. Avant de partir pour Léguevin nous faisons un petit tour extérieur de l’abbaye. Et nous nous disons bonne route pour rentrer et à l’année prochaine dans le Rouergue.

Régis

Dimanche 15 mai 2022, Cap dera Poterlà

  • Le départ est en Espagne à Canejan, juste après la frontière espagnole, avant Les et Bossost, nous sommes 6 participants. A l’entrée du village, on trouve un grand parking. Il y a un autre parking au centre du village devant le restaurant.
  • Pour commencer, il faut se diriger vers le haut du village, en passant devant l’église. Le sentier est
    indiqué « Eth To ». Il grimpe franchement, il est équipé de cordes, il doit être bien glissant s’il a plu. On
    rejoint un groupe de maisons abandonnées, le sentier est bien tracé. Puis on passe devant des granges
    en ruines.
  • En s’élevant le sentier est moins visible, car peu fréquenté. Mais on utilise les sentes pour se diriger vers
    la crête que l’on rejoint avant le Tuc del Pan.
  • Pour la suite de la rando, le sentier contourne le Tuc de Pan, puis se dirige vers le Cap de Canarilhes.
    La crête n’est pas toujours très large, mais elle est praticable. Sinon, un bon sentier passe juste dessous
    côté français.
    On poursuit sur la crête ( montées, descentes ...) jusqu’au Cap dera Poterla, 1784m. C’est un aller-retour. 10,5 km et 1100m de dénivelé.
Nicole

Du 5 au 7 mai 2022 – 3 jours en Corrèze de Collonges à Turenne

  • Jeudi:
    • Nous nous étions donné rendez-vous au parking du Marchadial à Collonges la Rouge. Nous sommes partis en direction du sud jusqu’au château de Beauregard où nous avons rejoint le GR de pays Midi Corrézien qui nous a amenés au bas de Collonges. Nous avons continué ce GR de grès qui nous a fait atteindre par une montée aux lacets serrés la « Chaise du Diable ». La légende raconte que le diable se serait assis sur cet agencement de pierres qui ressemble à un fauteuil !
    • Après avoir suivi la crête, nous avons quitté le GR pour redescendre vers Collonges. De beaux panoramas s’offrent à nous.
    • 19 km pour 590m de dénivelé. Après le pot de récompense, quartier libre pour visiter la ville qui mérite bien son classement parmi les« plus beaux villages de France ». Murs en pierre rouge et toits d’ardoise pour la construction de belles demeures.Nous atteignons Aubazine pour rejoindre notre hôtel.
  • Vendredi:
    • Départ à 9h pour, après un passage dans le village rejoindre le sentier puis le canal des Moines, jusqu’au seuil de captage de l’eau. Ce joli chemin offre des points de vue sur la vallée du Coiroux, ses cascades…
    • Puis le chemin remonte sur l’autre versant pour nous conduire au Centre de loisirs du Coiroux. Nous prendrons notre repas près du lac, mais après avoir contourné largement le Golf du Coiroux. Le repas pris un peu tard nous a fait profiter d’un moment dans la verdure, près de l’eau.
    • La suite du chemin nous a permis de découvrir des vestiges du riche patrimoine corrézien. D’abord la carrière de gneiss du Puy de Pauliac désaffectée, puis le Cromlech (il n’y avait plus de druides), la maison de l’ermite, groupe de constructions surprenantes, et le dolmen de Rochesseux.
    • Retour à l’hôtel où un apéritif nous attend. 22km pour un dénivelé de 490 m.
  • Samedi : 
    • Après la rando du circuit des monastères qui nous fait découvrir les ruines de moulins, d’un monastère féminin et la cascade du Coiroux, nous sommes attendus à l’Abbaye d’Aubazine pour une visite guidée.
    • Départ pour le lac de Turenne pour le pique-nique, puis visite de la ville.
    • Ce village médiéval est construit en pierres grises et son château est perché en haut d’un rocher qu’on atteint par une route très pentue.
    • Puis c’est le retour vers Léguevin. Nous avons profité d’un temps magnifique sans chaleur gênante et avons pu découvrir cette belle région.
  • Petit plus: une très bonne ambiance et des repas appréciés. 20 participants pour ce séjour.

Annie et Jean-Marie