Juillet 2021

Dimanche 25 Juillet 2021 – Boucle Étang de Roumazet Etang de Soucarrane

  • Nous nous retrouvons au dessus du barrage de Soulcem, a l'Orrys du Carla. Nous sommes 5 au départ. 
  • La météo n'est pas au beau fixe et il y beaucoup de brouillard, mais quelques trouées dans les nuages, nous laisse de l'espoir. Nous partons pour le fond de la vallée en direction du sud, et commençons l'ascension vers l'Etang de Roumazet.
  • Au fur et à mesure que nous montons le ciel se dégage, et nous arrivons à l'étang de Roumazet sous un beau soleil. Une petite pause pour répondre notre souffle, avant de repartir pour la dernière montée finale, avant de découvrir l'étang de Soucarrane. 
  • Nous prenons notre repas tiré du sac au bord du lac, pendant que Odile, courageuse, prend un bain.
  • Nous continuons notre route vers l'autre bout du lac, pour commencer notre descente que nous effectuerons sans aucun problème jusqu'à nos voitures. Le pot de l'amitié pris à Vicdessos clôturera cette belle journée.
  • Je remercie les participants de m'avoir fait confiance, malgré une météo plus qu'incertaine.

Alain

Jeudi 22 juillet 2021 – Lac Vert (31)

  • Ce jeudi, en période caniculaire, nous avons choisi une randonnée en boucle pour partie ombragée. Au départ de l’auberge du Lys nous étions 8 à prendre le sentier vers 9h.
  • Montée sous de beaux hêtres avant d'approcher des cascades rafraîchissantes et d’atteindre l’intersection avec le sentier qui va directement au Lac Vert. Nous prenons la direction du refuge du Maupas pour faire le circuit à l'envers et ainsi rencontrer moins de randonneurs, nombreux en cette période ! 
  • Plus haut, nous laissons la direction du Maupas à droite. Après un passage un peu délicat, passé sans encombre en cette saison, arrivée auprès du Lac Vert à 2 000m. Très grand et découpé avec sa belle presqu'île centrale, il porte bien son nom avec l’herbe accrochée aux rochers qui le surplombent et s'y reflètent.
  • Pause pique-nique et bain pour une courageuse. Nous devinons au-dessus les lacs Bleu et Charles, atteignables en prolongeant le sentier du Maupas. Début de la descente assez longue où nous croisons en cours d'après-midi des randonneurs avec petite famille…
  • Retour au parking vers 17h après 13km en 5h de marche et 950m D+. Agréable journée, ponctuée de nombreuses haltes, très ensoleillée mais avec une température supportable avec le léger vent d’altitude.

Daniel Laborde

Week-end 17/18 juillet 2021 – Pic de Spijeoles (3065m)

  • Premier week-end de grand beau avec météo stable en ce mois de Juillet 2021 et le programme est alléchant avec le premier 3000m de la saison.
  • Jour 1: montée au refuge du portillon (2571m) depuis les granges d'Astau. 1450m de D+ pour cette première journée durant laquelle nous traverserons tous les étages montagnards sur un ancien sentier muletier bien tracé et dallé par endroits. Sentier jalonné de plusieurs lacs connus et fréquentés en été (lac d'Oo, lac d'Espingot et lac Saussat) avec toutefois de moins en moins de monde au fur et à mesure de la montée.
  • L'arrivée au refuge situé au bord du lac du portillon est sublime et nous nous retrouvons dans une ambiance reèllement montagnarde au coeur d'un cirque de 12 sommets de plus de 3 000 m (voir les photos).
  • Mesures COVID obligent un minimum de précautions sont prises (port du masque, dortoir par groupe et espacement (relatif) à table, gel , ...) au refuge où nous passons une excellent soirée, avec séance de photos digestives pour profiter du coucher de soleil et des brumes du soir, avant une bonne nuit de repos pour attaquer le sommet du pic de Spijeolles le lendemain.
  • Jour 2: Pour nous rendre au pied de la voie normale nous avions envisagé de passer par le sentier des mineurs qui contourne la Tusse de Montarqué par le Nord, mais compte tenu de l'exposition de ce sentier (à-pic de 250m) et de la composition du groupe, nous préferrons choisir un itinéraire alternatif en montant à la Tusse de montarqué puis en passant par le col du pluviomètre pour redescendre au pied de la voie normale au-dessus du lac Glacé. Ce fut un cheminement de toute beauté en haute montagne dont nous nous souviendrons longtemps, avec qui plus est une météo parfaite.
  • Nous nous retrouvons donc sur la voie normale et après 2 cheminées nous obligeant à mettre les mains et une montée raide dans des pierriers nous arrivons au sommet et que dire ... Une vue à couper le souffle sur le massif, des couleurs extraordinaires, un partage d'un moment rare et des projets à venir...  
  • Après ce moment sublime au sommet, il faut penser au retour, 2300m de D- pour revenir aux granges d'Astau, que nous ferons tranquillement en ménageant nos pieds et genoux, et avec un arrêt au refuge du Portillon pour boire un pot ! 
  • Superbe week-end à consommer sans modération.
Jean-Pierre

Samedi 17 juillet 2021 – Seignaux (09) – Col de Traucadou

  • 2 voitures de 4 personnes au départ de Léguevin et un rendez-vous à Seignaux pour 2 participants.
  • Alors que nous arrivons à l'échangeur de St Jean de Verges pour contourner Foix, un panneau d'information nous signale la fermeture du tunnel : nous alimentons immédiatement la longue file de voitures qui serpente devant nous vers la préfecture de l'Ariège, beaucoup occupés par des vacanciers en partance en ce jour de grands départs. Piégés, il ne nous reste plus qu'à  prendre notre mal en patience. On contacte nos collègues qu'on devait retrouver sur place : ils sont plus loin devant nous mais tout aussi immobilisés. Finalement, cela se débloque petit à petit et nous aurons perdu 20 bonnes minutes dans l'affaire. Gare au retour...
  • Le petit village de Seignaux et son parking pourvu de bancs et de toilettes publiques nous accueillent bientôt et nous entreprenons la montée bien régulière qui nous conduit assez vite à un premier point de vue sur Tarascon et la vallée de l'Ariège. Il fait très beau mais la chaleur sur ce versant bien orienté sud reste agréable. Nous continuons sur un chemin bien dégagé offrant un véritable balcon sur les environs et les sommets plus ou poins proches, quelques touffes de genêts calcinés nous indiquent que le versant a été le lieu d'un incendie pas très ancien.
  • La pause méridienne envisagée initialement au col du Traucadou doit être décalée car quelques nuages interceptent le soleil et le vent s'est levé, nous ferons halte un peu plus loin face à un joli décor de montagnes accueillant encore quelques névés bien visibles.
  • La reprise fait peur : devant nous un beau chemin bien visible pour une belle montée qui pourrait s'avérer difficile à digérer après notre RTS, mais bien caché à l'approche un autre chemin bien plus horizontal nous permet de pénétrer dans une forêt dont l'ombre nous convient bien. Nous faisons une halte à la maison des gardes où certains se voient bien passer un séjour loin de toute agitation mais le lieu reste sommaire et surtout un peu odorant...
  • Nous abordons la partie la plus facile : une longue descente sur un chemin bien tracé dans une belle forêt, quasiment toujours à l'ombre et en versant nord alors que la température monte au fur et à mesure de notre progression. 
  • Retour à Seignaux où nous apprenons que le tunnel est à nouveau ouvert, donc retour facilité sans halte car pas de lieu ouvert pour nous accueillir sur notre passage...
  • 16 km, 650 m de dénivelé et une belle journée pour tous.

Guy  

Week-end 3/4 Juillet 2021 – Vallée d'Eyne

Rando moyenne montagne samedi 3 juillet 2021 – Boucle des Camporells 
  • Au parking de la station de Formiguères, nous sommes 10 à prendre le départ à 9h vers les lacs des Camporells pour effectuer une boucle. Le soleil est de la partie pour nous encourager à gravir les pentes sous les télésièges endormis…. Quelques haltes pour reprendre notre souffle et nous passons dans la Serra de Mauri avant d’entamer la descente vers les lacs.  Cette partie est fréquentée en ce début juillet mais nous trouverons un peu plus loin des endroits bien plus calmes !
  • A la recherche d’un coin isolé auprès de l’estany Gros, un peu éloigné du refuge, pour le pique-nique. Nous apercevons, au sommet du Petit Péric qui domine, deux groupes de randonneurs dont nos amis de Léguevin partis plus tôt que nous.
  • Pause déjeuner et mini sieste avant de repartir sur la trace du GR de pays Tour du Capcir. 
  • Nous devrons le quitter un peu plus loin pour rejoindre la trace (prise sur Visorando) et remonter pour poursuivre notre boucle retour. Des hésitations... le tracé n’est pas marqué malgré les recherches actives d’éclaireurs. Après quelques allers-retours, nous trouvons le sentier qui nous mène au col pour une descente bien méritée ! (Précision : celui qui a posté ce tracé l’a fait en sens inverse et du col il avait les lacs en point de mire!).
  • Un début de descente, un peu pentue, nous conduit dans un vallon – le val de Galbe- très sauvage, accidenté avec des chaos rocheux et des massifs fleuris, notamment de rhododendrons, de toute beauté ! Nous nous arrêtons très souvent pour apprécier et prendre de multiples photos malgré la brume qui nous enveloppe.  Une petite rivière coule au beau milieu et apporte un caractère bucolique à cette randonnée !
  • Nous dominons la piste forestière en contrebas, qui constitue le GR de pays quitté plus tôt, sans regrets. La descente est assez longue avant de retrouver une première piste de la station.
  • Nous sommes de retour au parking, bien après nos amis montagnards qui avaient laissé leur voiture plus haut 
  • Randonnée très appréciée par son caractère « Floral » et dépourvue de grosses difficultés ;  l’épisode du sentier à retrouver au retour, a pimenté nos discussions ! 17 km pour 810 m D+ et 6h de marche. Belles photos de Max et Jean-Marie. 
Rando montagne samedi 3 juillet 2021 – Le Petit Peric
  • Nous sommes 7 pour réaliser cette ascension. A la station de Formiguière, nos voitures prennent la piste qui passe sous les téléskis, direction sud, jusqu'au Pla del Bosc puis le Creu de la Jaceta. La piste bien défoncée, mais reste praticable. Nous décidons de nous garer et de terminer la piste à pied, en légère descente ( on s'en souviendra au retour) ( altitude : 1910m). 
  • A la fin de la piste, le sentier suit la Lladura jusqu'au lac de Bassela. A partir de là, le sentier s'élève , au nord ouest sur les flancs de la Serra de Mauri. Nous débouchons à l'Estany del Mig, puis au refuge de Camporells. Nous contournons l'Estany del Mig en le laissant sur notre gauche et nous trouvons un sentier qui se dirige vers la crête N-E du Petit Peric. Vers 2400m nous sommes sur un plateau, le sentier qui suit la crête du Petit Peric est sur notre gauche, bien visible. 
  • L'ascension commence, bien raide, jusqu'au bout, sur un sentier en gravier et petits cailloux. A 2690m, nous sommes au sommet. La vue est belle sur le lac des Bouillouses, sur les Camporells et le refuge de l'autre côté. Nous cherchons les copains qui doivent être en train de pique-niquer près d'un lac, mais lequel ? Eux par contre nous voient !
  • Il fait frais là-haut, nous redescendons prudemment par le même chemin. De là-haut, la piste qui monte à la Serra Mauri ne nous paraît pas très belle. 
  • Arrêt au refuge pour prendre un café ( on redescend les gobelets ) et nous reprenons le même chemin jusqu'aux voitures. 
Rando commune dimanche 4 juillet – La vallée d'Eyne
  • Nous partons du village d'Eyne pour remonter la vallée d'Eyne depuis le parking à 1600m. Aucune difficulté, elle est bien rectiligne et s'élève régulièrement au S-E. 
  • Le groupe des 17 marcheurs s'étire. Dès le début, la vallée est fidèle à sa réputation : les fleurs sont très nombreuses et variées : Trolle, Lys martagon (rose) et Lys des Pyrénées (jaune), Anémone, Lin, grande Gentiane, Ancolie, Pigamon, Raiponce, Pensée, Orchidée, et des tapis de rhododendrons et de genets. Un régal pour les yeux, les photographes ne savent plus où se tourner. Les deux premiers s'arrêtent vers 2000m, d'autres un peu plus haut et le dernier groupe pique-nique au Pla de la Beguda à 2335m.
  • La descente s'effectue par le même chemin, tranquillement. Nous pouvons regarder quelques marmottes peu craintives au passage.
  • Une randonnée, que nous avons refaite avec plaisir, pour apprécier sa botanique si riche !
Nicole et Daniel