Juillet 2020

 Dimanche 31 juillet 2020 : Enchainement Estaragne, Campbieil et Lentilla

  • Nous sommes 7 ce dimanche au départ de Cap de Long pour une jolie boucle qui nous permettra d'enchainer 3 sommets à plus de 3000 mètres : le pic d'Estaragne (3006m), le pic de Campbieil (3173m) et le pic de Lentilla (3157m).
  • Nous débutons notre périple par le val d'Estaragne, joli vallon herbeux qui sera la seule touche de verdure de la journée...mais qui nous permettra de voir quelques marmottes!
  • Rapidement nous rejoignons une monde plus minéral qui nous accompagnera pour le reste de la randonnée. Après la douceur du val d'Estagargne nous commencons la montée vers le pic du même nom, nous croisons en chemin un troupeau d'isards dévallant les pentes et atteignons le sommet après 2h30 de marche, en mettant un peu les mains sur la fin! 1er objectif de la journée atteint et surperbe vue sur le massif du Néouvielle et la station de Piau.
  • Deuxième objectif de la journée en vue un peu plus haut, mais nous commencons par une descente raide jusqu'à un col situé à 2961m, de là la trace est évidente et nous nous dirigeons donc vers le sommet du pic de Campbieil. Petit passage de dalle sous le sommet où certains d'entre nous passent à quatre pates. Nous arrivons au sommet après 3h45 d'effort depuis le début de la randonnée. 
  • Du sommet une vue époustouflante sur la brèche de Rolland, le Tallion, Le Pimené, le cirque de Tromouse, le Vignemale, le pic Long, le Neouvielle, le pic Mechant et j'en passe. Terrasse parfaite pour la pause déjeuner avant de continuer vers le troisième objectif de la journée.
  • Donc après une pause bien meritée, nous entamons la descente en passant par le pic de Lentilla (troisième objectif de la journée), d'où la vue est toujours aussi magnifique avec une cairn sommital remarquable. Superbe endroit pour un bivouac en altitude.
  • Le reste de la boucle, après une descente sérieuse dans les ardoises, passe par la hourquette de Cap de Long puis le Gourg de Cap de Long avant un long chemin en balcon au dessus du lac de Cap de Long.
  • Une superbe randonnée de 13,5 Km et 1350 m de D+ sous un beau soleil. Nous en avons pris plein les yeux et les quelques photos jointes ne sont qu'un pâle reflet de ce que nous avons pu admirer toute la journée.
  • Merci à tous pour cette journée splendide.

Marc

 Samedi 18 juillet 2020 : Le Pic des 3 Seigneurs par les crêtes Sud-Nord

  • Nous sommes 4 vaillants randonneurs, tôt ce matin au départ du parking du Pla de Ressec ; en effet, les prévisions météo annoncent un grand soleil pour la journée entière et la boucle est longue : 15 km et 1350m de dénivelé alors… autant éviter les souffrances inutiles !
  • La montée jusqu’à l’étang bleu se fait à bon rythme, pour les ¾ sous la voûte forestière. Au-delà, la pente se redresse, le soleil nous accompagne et la récompense ne tarde pas ; à partir du col de La Couillate et jusqu’au sommet nous cheminons en crête avec, à notre gauche une vue imprenable sur les grands sommets du lieu : du Montcalm au Valier en passant par la Pique Rouge de Bassiès, ils sont tous là ! Sur notre droite, la vue est plongeante sur les étangs (Bleu et Long). Nous montons au pic de Peyroutet où quelques passages exigent de mettre les mains mais sans difficulté puis le pic de Crède, redescendons à un col et grimpons enfin le dernier ressaut raide nous menant au sommet du Pic des 3 Seigneurs.
  • Il y a un peu de monde au sommet mais nous trouvons quelques rochers pour nous asseoir et nous sustenter tout en admirant le vol plané des vautours fauves.
  • La redescente, d’abord bien raide, suit la crête direction Nord en passant par le Cap des Gragnots jusqu’au col de Pourtanelle. A partir de là, nous ne croiserons personne ; en effet, la pente est assez raide, et l’itinéraire plus ou moins bien balisé et pourtant, quelle beauté sauvage !
  • Nous passons près du joli petit «Refuge Rouge » (peint en vert !) puis retrouvons la couverture forestière, et cheminons dans une magnifique hêtraie jusqu’à la Cabane d’Embanels. Nous retrouvons ici la civilisation et une large piste caillouteuse nous ramène au parking de Ressec.
  • Le torrent nous permet de nous rafraîchir les pieds ; le fourgon de « La Fringale » est là, les boissons sont fraîches… tous les ingrédients sont réunis pour clôturer au mieux cette belle journée.

Michelle

 Samedi 11 juillet 2020 – Aleu (09)

  • 8 au départ de ce village situé au bout de la route d'accès. Contrairement aux prévisions météo, le plafond est très bas et ne laisse rien deviner des sommets environnants. Mais il fait doux et il n'y a pas de vent, temps idéal pour marcher. Et le départ se fait devant une magnifique rose ornée de fines gouttelettes...
  • Une bonne descente nous laisse entrevoir ce qui sera la caractéristique majeure de notre journée : la grande humidité des chemins due en particulier aux averses tombées la veille. Un chien nous accompagne mais il sera rendu à son propriétaire par le riverain en 4X4 rencontré près du moulin en réfection .
  • Suit une longue montée régulière sous les arbres par une piste large où très rapidement nous faisons la rencontre qui marquera également la journée : quelques pieds-de-mouton fraîchement sortis de terre. Suivront tout au long de la rando une belle collection de girolles mais surtout un magnifique cèpe planté sous un sapin qui va nous narguer dans une propriété en bord de route. Contacté, l'occupant locataire des lieux, vacancier du 53, manifestement ignorant de la valeur d'une telle découverte et s'en désintéressant complètement, nous autorise à le cueillir. Malgré un bon repérage des lieux, il n'y en aura pas d'autres...
  • Le plateau de découverte de Cominac qui nous aurait permis d'avoir un magnifique panorama notamment sur le Valier est malheureusement muet ce matin avec la couverture nuageuse.
  • Nous admirons les granges à pas d'oiseau qui jalonnent notre parcours et sont typiques de cette vallée du Garbet que nous entendons au loin mais ne verrons pas.
  • Après un premier arrêt qui s'avère inopérant par suite de l'arrivée d'abeilles trop proches, la halte de midi s'effectue au milieu du chemin dès le début de la descente, un peu délicate mais pas glissante.
  • Et nous aurons rencontré quantité d'animaux : des ânes, deux gros escargots, des limaces en habit de fête, des agneaux, des petits cochons et leur grosse mère qui veillait sur ses  rejetons, ...
  • Une belle journée en moyenne montagne, le soleil nous accompagnera dès la sortie de la dernière colline !
Guy

 Samedi 4 juillet 2020 - Randonnée Etang Bleu, Etang long et Col Couillate

4 au départ du parking du hameau de la Freyte (1000 m) sous un beau soleil avec fraîcheur .
  • Début de la rando sur la piste forestière puis assez vite nous prenons le sentier qui grimpe assez vivement à travers une belle forêt agrémentée de ruisseaux. 
  • A la sortie de la forêt nous apercevons le col de la Couillate qui domine le lac Bleu encore caché par une petite crête. Les rhododendrons fleuris sont appréciés à cette altitude. Passage au lac Bleu qui n’en a pas les reflets.
  • Nous prenons le sentier qui nous conduit au col de la Couillate (1960 m) bien dégagé sans vent et avec un beau panorama sur les sommets jusqu’au très reconnaissable mont Valier.
  • Nous posons le sac pour le déjeuner et une halte reposante. Le sentier part à droite vers le pic des  Trois Seigneurs… ce sera la route d’une autre rando !
  • Redescente vers le lac Bleu puis contournement du lac Long où un pêcheur à la mouche est à l’affût de truites. Descente par la deuxième partie de la boucle via une pente escarpée avec une partie d’ éboulis. A notre gauche des aplombs accidentés et verdoyants avant d’atteindre le petit cirque sauvage d’Embans. 
  • Nous entrons de nouveau dans la forêt pour descendre en pente assez marquée vers la cabane d’Embanels où un espace plat de campement est autorisé pour randonneurs.
  • Retour par la piste forestière qui rejoint la boucle du départ.  Une boisson fraîche auprès du camion « La fringale » nous évite un détour à Tarascon …

    Rando, animée par Daniel Laborde, de 11km avec 965m de D+ en 6h de marche et de niveau 4.
    Photos de Michelle, Daniel et Alain C pour la photo 360°